Compte rendu du café sexo du 7 décembre 2015 – Comment parler de sexualité avec les enfants

  • 0

Compte rendu du café sexo du 7 décembre 2015 – Comment parler de sexualité avec les enfants

Category : Non classé

Compte rendu de café sexo du 7 décembre 2015

Cette soirée a réuni 45 personnes et seulement 4 hommes.Messieurs, nous espérons vous voir plus nombreux à nos prochaines rencontres…

Nous proposions d’échanger autour de la question « Quand et Comment parler de sexualité avec les enfants? »

Souvenez-vous de la pub « C’est quoi cette nouvelle bouteille de lait?…. Silence du père….. Comment on fait les bébés? » C’est vrai que les enfants posent souvent les questions cruciales à un moment où l’on ne se sent pas disponible ou pas prêt à répondre!

-QUAND aborder la question avec les enfants? Est-ce préférable d’attendre leurs questions ou les devancer?
Les réponses des parents divergent, pour certains c’est venu très tôt leur enfants s’interrogeant dès 2 ou 3 ans à l’occasion d’une grossesse par exemple. « Comment il est rentré dans ton ventre ? » et les mots viennent simplement…
D’autres ont attendu que l’enfant ait 10/12 ans.
« Et si l’enfant n’est pas prêt ou ne pose pas de question » on peut aborder la question sans insister, en laissant la porte ouverte « ça ne t’intéresse pas aujourd’hui mais si tu veux en discuter plus tard tu peux venir me voir ».

-Est-ce à l’école ou aux parents d’aborder les premiers la question?
Rappelons que les premiers apports sur la vie sexuelle et affective sont souvent proposés en CM2 donc autour de 10/11 ans. L’apport sera différents en fonction des équipes pédagogiques A savoir que l »école transmettra une vision scientifique, « naturaliste », évoquant surtout l’anatomie, la reproduction et les risques inhérents à la sexualité. Alors que c’est un vaste sujet, n’oublions pas la tendresse, les sentiments qui lient les partenaires etc. Parents et milieu scolaire sont donc complémentaires!

-Quels outils utiliser?
Il existe beaucoup d’ouvrages imagés et explicatifs à destination des enfants, si l’on n’est pas à l’aise tout de suite, on peut laisser « trainer » le livre et les questions viendront! La vie est faite de nombreuses occasions: le bain, le changement de couches du petit frère, les histoires des copains, une scène à la télévision, un baiser de Papa et Maman etc.

-Parler de sexualité mais que dire?
Evidemment le discours est différent et adapté à l’âge de l’enfant. Avec les petits, c’est d’abord parler d’anatomie, comme l’on nomme le nez, le front ou la bouche, voici ton sexe « c’est ta vulve, c’est ton pénis, tes fesses… », à noter qu’il est important d’attribuer les noms corrects.
On cherche à Initier les notions de respect de soi et de l’autre, d’amour, de sensualité, de plaisir. Ce sont les bases pour la suite.
Parler de sexualité est facteur de protection et de prévention: c’est ton corps il t’appartient.? Expliquer à l’enfant que son corps et pour certaines zones spécifiques, seul lui ou ses parents ne les touchent pour les soins d’hygiène
On ne parle pas de SA sexualité mais de LA sexualité en général.

-Que dire des comportements et « jeux sexuels » des plus jeunes?
Ils sont souvent orientés sur la découverte de son corps et la découverte de l’autre. Veillons à ne pas interpréter les jeux des enfants sous l’angle de la sexualité adulte. Doit-on laisser faire entre frères et soeurs? Veillez à ce que les enfants soient dans un écart d’âge raisonnable et le plus. Rappeler la nécessité de préserver leur intimité. On peut rappeler au petit qu’il peut dire NON et au grand qu’il ne prenne pas le dessus, prenant « possession » de l’autre. Rechercher le consentement mutuel. Si des gestes interrogent et paraissent au delà de la maturité sexuelle de l’enfant interroge : « quelqu’un t’as montré? où as-tu vu cela? »

-Que peut-on laisser entrevoir de la sexualité des parents?
La question est de savoir jusqu’où aller dans la démonstration: le trop serait traumatisant voir amener un sentiment de dégoût. Montrer des gestes tendres tout en gardant de l’intimité car l’exemple des parents est structurant.
Si l’enfant a entendu ses parents lors d’un rapport sexuel et arrive avec des questions? Pourquoi tu fais du bruit/tu cries? Possibilité d »expliquer « tu sais quand tu manges du chocolat ou une glace que tu aimes, tu dis Mmmmh c’est bon! C’est pareil quand on fait amour c’est bon donc on le dis ». Eviter de confronter l’enfant en mettant un verrou à la chambre et en expliquant que la chambre des parents est un espace réservé à leur usage.

-Concernant la sexualité des adolescents:
L’assemblée partage l’idée que l’accès aux images pornographiques par le biais d’internet peut déformer la perception de la sexualité et la déconnecter le la réalité. On peut mettre en garde, accompagner mais il est impossible de rendre inaccessible. A la maison le contrôle est possible avec l’ordinateur dans une pièce commune, la coupure d’internet après 21h etc. Ailleurs la protection n’est plus la même, il est important d’informer sur la notion de « prédateurs sexuels » et mettre en garde.
Voici un outils intéressant à rajouter dans la bibliographie le site www.educationsensuelle.com

Les impressions notées pour cette soirée :

Tout le monde a trouvé le thème interessant, pour des raisons assez similaires : « trouver une manière de l aborder avec mes enfants « … « maman de 3 enfants : très concernée mais suis assez pudique »… » me sens en difficulté pour l ‘aborder avec les enfants « … »thématique peu abordée »… »vision différentes de la façon d’aborder le sujet de sexualité en fonction de l’éducation et du passé de chacun »…

Certains auraient aimé que le thème soit séparé en 2 : sexualité des enfants et sexualité des ados . Cela nous parait plus judicieux en effet et nous traiterons à nouveau ces thèmes propablement en les distingant.

Tout le monde a trouvé l ‘ambiance agréable et sympathique, nous avons été encore une fois victimes de notre succès…Alors certains entendaient sans doute moins bien que d’autres : nous réfléchissons à l’idée d’un micro ou d’une disposition de salle différentes pour les prochains cafés sexo.
La plupart des personnes présentes ont estimé que la soirées leur a apporté quelque chose et seraient prets à en rediscuter dans le couple, la famille ou les amis. C’est le but de ces cafés sexo, n’hesitez pas à ouvrir le dialogue !

Beaucoup nous ont fait des compliments sur notre manière d’ animer la soirée : merci beaucoup !

Autres idées de thèmes évoqués :

– » Comment garder un amour fort dans le couple à travers la sexualité « 


Leave a Reply